Nos enfants seront scolarisés en CM2 et en CP à la rentrée 2018.

Nous étions assez inquiets au départ sur le fait d’enseigner à nos enfants, nous ne sommes pas enseignants… et c’est un métier… mais très vite en échangeant avec les enseignants de nos enfants et avec d’autres familles qui avaient vécu une expérience similaire, nos inquiétudes se sont envolées.

Le choix de ne pas suivre les cours par le CNED s’est très vite imposé à nous. Ce programme est très complet mais il est plutôt adapté pour les expatriés « sédentaires » avec connexion internet mais finalement peu adapté à la vie nomade !! Et les nomades, c’est nous !

Un courrier a été adressé à l’Inspection de l’Education Nationale 8 mois avant notre départ pour officialiser l’instruction en famille. Sachant que nous les avions prévenus de ce projet 2 ans auparavant lors d’un voyage d’un mois en Thaïlande qui nous avaient obligés à déscolariser nos enfants pendant deux semaines, l’occasion de tester nos aptitudes à enseigner à nos enfants.

Dans nos valises :

  • 1 méthode de chaque matière principale (français, mathématique et histoire/géo/sciences) pour Loïs en CM2.
  • 1 méthode de lecture, d’écriture et de mathématique pour Nina
  • Et bien sûr des LIVRES … papier et numérique

Nous prévoyons de faire l’école, le plus souvent, le matin : entre une et deux heures par jours. Certaines sessions peuvent être plus longues en fonction de la météo, de la motivation des enfants… et de la nôtre !

Nous avons la pression. Loïs a été clair : « Papa, maman, vous avez intérêt de bien jouer votre rôle de maître et maitresse, je n’ai pas envie de me retrouver au collège avec un niveau en dessous de mes copains !! » A bon entendeur, salut !