Nouveau passage de frontière, nouvel horizon : l’Equateur

Classé dans : Equateur | 3

L’Equateur, un pays qui se limitait à évoquer pour nous : extrême pauvreté et partage des hémisphères… Il évoque maintenant : plages de rêve, douceur de vivre et pays en plein développement … pays producteur de pétrole et de gaz notamment … vous avez dit pétrole et gaz ? donc, un pays qui pourrait  être mieux équipé, écoles, hôpitaux… mais la corruption est un mal difficile à guérir …. Les équatoriens aménagent aussi l’espace public, collectent et trient leurs déchets, ont installé une démocratie (qui fonctionne malgré quelques signes de faiblesse).

Nous passons d’abord par 2 petites villes du sud, Loja et Cuenca où nous retrouvons une famille en voyage puis nous traversons l’Equateur d’Est en Ouest pour rejoindre la côte pacifique. L’Equateur est un petit pays, cela se fait une journée de route.

Les élections municipales se préparent, de quoi donner des idées aux futurs candidats en France… Chaque candidat essaie de se faire entendre… au sens littéral du terme… C’est à celui que l’on entendra le plus, à grand renfort de micros et de décibels. C’est aussi à celui que l’on verra le plus, des affiches en quantités hallucinantes, à tous les coins de rue, sur tous les balcons, sur toutes les places.

En Equateur, il fait chaud, l’océan pacifique a laissé derrière lui le courant froid qui vient du sud. L’eau est à 25-26 degrés ! Un bonheur pour la baignade matinale… avant même le petit dèj lorsque l’on est vraiment impatient… Première sortie en masque et tuba, des poissons colorés nous guettent sous l’eau… un avant-goût des Galapagos !

Nous stationnons, tous les soirs, à quelques mètres de la plage, cela nous apporte l’air marin salutaire et réduit la quantité de moustiques et autres mouches urticantes. Nous stationnons aussi dans plusieurs « surf camp » (cabanes, piscines, cuisine collective, restaurant végan, plages, yoga, surf…). Dans l’un d’eux, l’un des salariés est français et il fait des chocolatines dignes d’un pâtissier ! et encore de nouvelle rencontre, de nouveaux partages

Cette nuit, ce n’est ni la chaleur ni les moustiques qui nous ont réveillé… mais le camion qui a tangué… Cette fois, comme nous l’avions déjà vécu à Cuzco, nous avons tout de suite compris qu’il s’agissait de secousses sismiques : un terremoto !!! Les habitants du village dans lequel nous avions posé notre camp, sont, pour la plupart, sortis dans la rue, certains s’approchant de l’océan pour vérifier la hauteur des vagues qui leur donne un « message » et permet de prévenir d’un éventuel tsunami. L’un d’entre eux nous a alors dit que l’on pouvait rentrer, qu’il n’y avait d’inquiétude à avoir. Les enfants ont mis un petit moment à se rendormir, une certaine excitation doublée d’une belle frayeur ! Au petit déjeuner, ils refaisaient le film de la nuit ! Le tremblement de terre n’était plus un thème de musée ou une simulation. Cette fois, c’était dans notre camion que nous avons senti la terre bouger à plusieurs reprises ! Des répliques ont eu lieu dans la nuit puis quelques petites secousses sur le matin…

Les petits villages de bord de mer sont nos escales quotidiennes… nous observons les pélicans dans leur activité favorite…la pêche. Les frégates ne sont jamais très loin mais préfèrent voler le poisson aux pêcheurs sur la plage… quelques sessions de surf aussi… à Montanita surtout… (pour les connaisseurs). La nuit, le plancton vient éclairer les vagues jusqu’à les rendre fluorescentes !

Nous dégustons aussi les produits de la mer. De bon matin, nous partons pieds nus le long de la plage, en direction des bateaux de pêche qui viennent de rentrer d’une nuit de travail. Nous achetons du thon albacore ou encore des gambas. Nous pouvons nous faire « sortir les filets » sur une table, à quelques mètres de là, pour un demi-dollar. Il n’y a plus qu’à les faire mariner pour midi, coriandre, citron vert, sauce soja, ail et huile d’olive accompagné d’une petite sauce mangue-coriandre…

Nous descendons tout doucement la côte pacifique pour rejoindre Gayaquil et son aéroport qui nous amènera la semaine prochaine sur les îles des Galapagos !!!

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

3 Responses

  1. Marilyne

    Tout ces étals de fruits exotiques c’est un régal pour les yeux, alors j’imagine que pour les papilles. ….
    Bravo à Lois et Nina pour le surf ! Gros bisous à vous 4.

  2. GARRIC Marine

    Une jolie destination encore … ça donne envie 🙂

  3. VILLENAVE

    Quelle splendeur ! ça a l’air très propre, auriez vous trouvé notre nouvel eldorado en gaz et pétrole?? dingue ce que vous nous racontez …on voyage avec vous, c’est génial
    bisoussssss de la villenave family

Laisser un commentaire