Entre lacs, rivières et océan pacifique

Classé dans : Chili | 4

Nous sommes restés quelques jours à Coyhaique, capitale de la région Aysen. Nous y trouvons une fromagerie digne de ce nom… et même plus … « french paradise » comme dit notre application. Vous imaginez bien que nous y accourons après 4 mois de fromage à pâte molle, jeune et sans goût… nous achetons un brebis et un bleu. A déguster accompagnés d’un bon « Trumpeter » argentin (Malbec) ou « Tarapaca » chilien (Merlot)…

Loïs se fait dresser un portrait sur la place centrale.

Nous pêchons au bord du lago Elizalde… encore des truites… arc-en-ciel et saumonées cette fois ! et comme toujours, dans la poêle quelques heures après.

Nous prenons un auto-stoppeur, un gaucho qui allait rejoindre de la famille. Il nous montre des photos de ses enfants, ses chiens, ses chevaux, sa barque pour aller pêcher. Nous nous arrêtons plus loin pour manger un dimanche à « La Junta », un village qui borde la carretera australe. Nous entendons un haut-parleur. Nous allons voir… peut-être un match de foot. Non, c’est un rodéo. Un rodéo chilien. Cela consiste, par équipe de deux, à maitriser un veau à cheval. Beau spectacle en costume traditionnel. Beaucoup de villageois sont là, les grands, les petits, toutes les générations. Un peu comme nos courses landaises. Les petits observent les grands en rêvant bientôt être à leur place dans l’arène. Des jeux pour enfants à l’entrée sont tenus par un ado, dont une sorte de « roue de la fortune » mais avec des bonbons. Nina y a pulvérisé son argent de poche !

Dans le sud du Chili, l’eau est l’élément le plus présent. Les rivières et les cascades sont partout, magnifiques, puissantes, claires, bruyantes. Il pleut aussi… souvent… Les nuages sont bas depuis une bonne semaine. Nous ne distinguons que très rarement les sommets autour de nous.

Nous touchons la côte pacifique pour la première fois. Ici, il est difficile de se rendre compte que l’océan pacifique est là, devant nous, la côte est très découpée, ce pourrait être encore simplement un lac, nous en avons croisé tellement ces dernières semaines mais cette fois-ci, nous apercevons un dauphin et des loutres pendant que nous faisons l’école. Petite récré à observer la faune marine. C’est aussi un changement total de végétation, une zone très humide, type forêt équatoriale, feuillage dense, fougères géantes. C’est étonnant dans cette région du monde mais en même temps un commerçant nous confiera qu’il pleut 330 jours/an.

En début de semaine, nous arrivons à Futaleufu (pas de jeu de mots douteux, merci Quentin ! on t’entend d’ici !). C’est le haut-lieu du rafting mondial. Nous ne dérogeons pas à la tradition et nous nous faisons une petite descente en raft (un baptême même pour Hélène, Loïs et Nina), accompagnés de notre guide Thomas, un jeune chilien embauché pour la saison.

Il est temps pour nous de rejoindre l’Argentine et explorer une région proche de la frontière chilienne que nous n’avions pas traversé lors de notre premier passage (descente Nord-Sud du mois de septembre). Hasta luego !

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

4 Responses

  1. Les Brestois

    C’est toujours une bouffée d’air de vous lire et de voir ces couleurs si contrastées, si bleues, si claires alors qu’ici la nuit hivernale tombe dès 18h et que le feu flambe dans la cheminée. Profitez, savourez et régalez vous de chaque instant! On vous embrasse fort!

  2. Caroline Asseeff Crouzet

    dis donc Hélène, Loïs n’est pas loin de te dépasser!!! encore de belles couleurs!!! ici c’est tout gris…. on vous embrasse!!

  3. Baby

    magnifiques photos vous nous faites rêver.Je vois que vous profitez bien à tous les niveaux.bisous à vous 4

Laisser un commentaire