La star des sommets argentins : le FITZ ROY

Classé dans : Argentine | 9

Nous avons quitté définitivement l’océan atlantique ! Nous ne le reverrons qu’une fois chez nous sur la plage de Seignosse dans un peu plus de 8 mois ! Nous traversons le sud de l’Argentine d’Est en Ouest pour rejoindre la Cordillère des Andes. Nous hésitons entre deux destinations très proche l’une de l’autre (200km) : El Calafate ou El Chalten. Un coup d’œil rapide à la météo nous indique que le temps se dégage sur El Chalten. Nous dormons au bord du lac Viedma tout près d’icebergs peu avant le petit village d’El Chalten. Il a été créé très récemment, en 1985, précisément. Il s’agissait de calmer les ardeurs des chiliens qui voulaient s’approprier ce bout de territoire. Les chiliens ont une fâcheuse habitude expansionniste, la Bolivie en a fait les frais à plusieurs reprises et en a même perdu son accès à la mer.

Ce village de montagne est situé au pied du « Fitz Roy ». C’est  un sommet mythique pour les grimpeurs, non pas par son altitude (3405 mètres) mais pour la difficulté à le gravir. Pour la petite histoire, Fitz Roy était le commandant du bateau qui guida Magellan jusqu’aux Amériques. Il est aussi nommé « El Chalten » (la fumée) en langue Telueche car il peut rester blotti dans les nuages plusieurs jours de suite. Autant vous dire que de nombreux touristes repartent sans jamais l’avoir aperçu.

Dès le lendemain, la chance nous sourit, il se dévoile en fin d’après-midi. Les gardes du parc national nous donnent la météo des prochains jours : une journée magnifique nous attend pour le lendemain !! Nous pouvons préparer les sacs et les provisions, nous allons approcher du Fitz Roy (16 km AR). Les « senderos » sont en excellent état, les forêts de « lendas » et de « mitres » magnifiques. Le tourisme de masse a fait son entrée et un nombre impressionnant de randonneurs vient arpenter ces chemins d’octobre à mars (avec un gros pic en décembre et janvier, l’été argentin). Il est interdit de bivouaquer en dehors des « campamento ». Les espaces « surutilisés », « surpiétinnés » par les randonneurs sont protégés pendant une ou plusieurs saisons afin qu’ils reprennent du poil de la bête. Les oiseaux sont partout, nous avons même aperçu encore des perroquets ! Nous n’avons pas bivouaquer car les températures étaient encore trop basses en altitude (-1° près du camping-car … alors près des glaciers…).

4 jours plus tard et 50 km à pied au compteur ! Bravo les enfants !! Nous avons exploré une bonne partie de la zone Nord du Parc National Los Glacieres :

  • La montée au campamento Poincenot et la laguna de Los Tres. Le Fitz Roy se reflète dans l’eau transparente de la laguna Capri en cours de route !
  • Le mirador Cerro Torre
  • Celui des Condores et des Aguilas
  • El glaciar Piedras Blancas avec vue imprenable sur le glacier.

Ici, on boit l’eau des rivières. Mais, on ne boit pas que de l’eau ! Un rituel s’installe à chaque arrivée au village, après une randonnée. Nous faisons un tour à « la Vineria », pour clôturer la journée autour d’une bière ou d’un verre de vin. Le soleil se couche tard sur cette terrasse qui fait le bonheur des randonneurs!

Un jour complet de pluie nous attend pour dimanche. Dans 13 m², on s’occupe !! Jeux, carnets de voyage, peinture, sieste, resto, dessins, DVD et surtout repos pour nos pieds et nos jambes !

Une fois la journée de pluie passée, le soleil est de retour, nous partons à la recherche d’un nouveau bivouac en direction du Lago del Desierto. Nous faisons une pause pour quelques heures au milieu de la forêt tout près d’un rio aux eaux glacières. Les enfants démolissent une cabane (pas assez grande à leur goût) et en reconstruise une autre quelques mètres plus loin. Après le repas de midi, nous buvons un bon café (Merci Marco et Gaëlle pour le conseil cafetière !) puis nous partons à la recherche d’un lieu tranquille pour pêcher. Seb nous pèche avec une belle première truite de 40 cm que nous dégusterons le soir même ! Un délice ! Les enfants sont très fiers de cette réussite mais ne sont pas enthousiasmés quand il s’agit de passer à table. Les rios sont poissonneux, nous avons bien l’intention de mettre « truite ou saumon frais » régulièrement à notre menu.

Un second bivouac près d’une cascade et nous partons en balade nocturne accompagnés de la  pleine lune, en espérant croiser la route du huemul, le cerf andin. Nous attendrons son « brame » à plusieurs reprises. Nous nous arrêtons pour profiter de ce moment avant de rentrer au camion.

Voilà plus de 100 jours que nous vadrouillons et le temps ne nous parait ni long ni rapide… il fait son chemin … et nous avec … Nous allons maintenant traverser la cordillère des Andes du Sud au Nord via le Chili, la Bolivie (à nouveau) et le Pérou.

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

9 Responses

  1. Caroline Asseeff Crouzet

    c’est magnifique!! vos photos nous font vraiment rêver! ici le froid est arrivé! on rentre doucement dans l’hiver. Bises à toute la famille

  2. Celia de Chenerilles

    Bravo aux enfants pour la marche ! On vous suit toujours avec autant de plaisir ! Gros bisous tyrossais.

  3. villenave

    ces photos sont tout simplement EPOUSTOUFLANTES !!! quel beauté ces paysages et ces différences de tons et de luminosité ! toujours accompagnées d’une belle histoire, c’est parfait
    continuez à bien vous porter, ici l’e froid, pluie et le changement d’heure nous font passer à l’hiver un peu brusquement, mais bon, pas le choix !! dernière semaine de vacances pour les loulous également !
    à bientôt au plaisir de vous lire
    famille VILLENAVE

  4. Les Brestois

    Bravo à Seb pour cette belle pêche ! Les photos sont toujours aussi superbes! Profitez bien, on vous embrasse fort.

  5. Marilyne Mialhe

    Trop beau, comme d’hab !!
    C’est super intéressant de suivre votre aventure. Les portraits des enfants sont magnifiques, ils ont l’air en pleine forme !
    Mathieu a reçu votre carte, merci pour lui, belle surprise.

  6. Sonia

    Superbe. Effectivement 13m² c’est peu quand il pleut. Merci Hélène, cette précision va me permettre de relativiser la semaine de vacances pourrie que nous venons d’avoir alors que la maison a un étage… Bonne route

  7. Yannick philippe

    Coucou
    Vos reportages vraiment genial vous nous apprenez pleins de choses de très très intéressant….
    Que du bonheur pour nous aussi
    Vos photos sont sublimes… trop belles….et vous dessus en pleine forme nous rassure de vous voir si heureux…..
    Pleins de gros bisoussss de Lacrou ou ici l’hiver est arrivé lundi un peu de neige qui a bien surpris……
    A bientôt de vous lire pour encore en avoir pleins les yeux…..
    Bisous crouzetol a tous les 4

  8. Marie odile

    Tous vos reportages font rêver les enfants des Arènes. Nous allons suivre vos parcours avec beaucoup de plaisir. Votre blog nous permet de voyager et de se documenter. Biz à vous quatre.
    Et vive vos prochaines photos…

    L’équipe de l’accueil de loisirs des Arènes

Laisser un commentaire