El Circuito Costero

Classé dans : Argentine | 7

Nous poursuivons notre route en Patagonie et nos observations de la faune au plus grand bonheur de nos enfants. Nous avons vu une nouvelle espèce de cormorans, ils ont des pattes oranges, on dirait qu’ils ont des perles blanches autour des yeux ! Le grand pétrel nous survole de temps à autre et tant d’autres oiseaux marins. Des dauphins aussi, depuis la falaise : à marée haute, ils se rapprochent de la côte.

Les lions de mer, les nandous, les tatous et les guanacos sont devenus notre quotidien… Nous longeons la falaise du «  circuito costero », une piste près de la côte comme son nom l’indique. Nous mettrons 5  jours à faire 30 km… non pas parce que la piste était mauvaise mais bien parce que d’excellents bivouacs nous tendaient les bras. Chaque petite plage ou chaque flanc de falaise nous donnent envie d’y passer la nuit. Les paysages sont ici magnifiques, changeants au gré des vents… Une mer tantôt laiteuse, tantôt turquoise !

Ce matin, au réveil, le vent est tombé… ce qui est très rare en Patagonie et ces moments précieux. Les enfants dorment encore, il est 7h… Nous sautons dans nos vêtements pour profiter de ce moment ! Premiers pas dehors… Un aileron !!! Des dauphins ! Nous approchons de la rive… Il ne s’agit pas de n’importe quels dauphins … Ce sont les dauphins de Commerson, facilement reconnaissables : aileron, nageoire et museau noirs, le reste du corps blanc… ce serait le plus petit dauphin de la planète… ou plus tôt du monde marin… Ils sont restés devant nous pendant plus d’une heure, ils étaient 5 ou 6 dauphins à prendre le p’tit déj’, avant que nous prenions le notre.

L’école est là, tous les matins du lundi au vendredi. Ca roule plutôt bien, même s’il y a des jours sans… comme on dit ! Nous avons quand même dû imaginer une « barrière » entre nos deux élèves ! L’un déconcentrait l’autre, l’autre n’arrivait pas à travailler lorsque les regards de l’autre pesaient sur lui ! Chacun trouve, maintenant, sa place, son rythme, semaine après semaine.

Langoustines et faux-filets seront au menu de nos barbecues sur la plage. Sur les conseils d’un pêcheur, nous ne goûterons pas aux moules cette fois-ci. Les enfants jouent frénétiquement aux légos depuis quelques jours. La côte est propice aux histoires en tout genre, de nombreuses cachettes et grottes dans la roche. On lève la tête, encore des dauphins de Commerson !

Le vent se lève, le ciel se couvre, replis dans le camion, confection d’une pâtisserie maison (gâteau au yaourt et chocolat blanc), un bon DVD sous la couette, comme à la maison quoi… pas plus, pas moins…

La réserve d’eau se tarit, le frigo se vide, une bouteille de gaz est terminé, voilà 5 jours que nous sommes en autonomie complète, nous allons devoir nous rapprocher de la petite ville de Puerto San Julian.

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

7 Responses

  1. Sztulcman

    Fabuleux comme toujours de vous lire cela redonne espoir dans des moments qui parfois comme pour vos loulous peuvent être sans…Ma famille suit votre vie extraordinaire avec beaucoup d admiration. ..Nous faisons un bisou à tous.

  2. villenave

    waouh que de photos magnifiques vous nous faites partager ! Iban est à côté de moi, époustouflé par le fait que vous ayez puvoir des baleines !! aussi près !
    quels souvenirs vous allez avoir dans la tête ! vous n’allez pas vouloir revenir!! peut être lorss de la période de noel…mais bon en même temps,là où vous sereZ sera un noel MAGIQUE ET UNIQUE
    portez vous bien et à très vite pour vos nouvelles aventures car ici, routine et automne (belle période douce et ensoleillée quand même) s’installent; les vacances ont débuté hier, donc on va tenter de profiter une petite semaine avec nos grands loulous
    biz à tous les 4

    • Ln&Seb

      Bonjour la famille Villenave ça fait plaisir de vous lire ! Envoyez nous souvent des nouvelles vous aussi!
      Virginie, tu as toujours WhatsApp? J’avais essayé de t’appeler il y a quelques semaines.
      Bisous

  3. Caroline Asseeff Crouzet

    Nous sommes allés voir sur google earth avec Antonin pour lui montrer où vous vous trouviez!! Ca le fait beaucoup rire la cloison « maison » pour les devoirs. Encore de très belles photos!! Antonin demande si Loïs et Nina sont en vacances eux aussi lol. Gros bisous à vous 4

  4. Sonia

    Au milieu de tous ces animaux exotiques, vous n’avez pas croisé Florent Pagny ?… C’est juste magnifique ! mais c’est vrai que face aux paysages de rêve et aux rencontres incroyables que vous faites, on oublie un peu que vous êtes en « vase clos » 24h sur 24h, et que ce ne doit pas toujours être facile… Finalement « comme à la maison quoi,… pas plus, pas moins… » La prochaine fois que j’ouvrirai la porte pour qu’on aille s’aérer, je dirai aux enfants de fermer les yeux pour imaginer des dauphins de Commerson ou des tatous… En les rouvrant on tombera sur le hérisson du jardin, mais c’est déjà un bon début !
    Bonne continuation dans votre belle aventure. Au plaisir de vous lire encore ! Bises à vous

  5. sarah et wiiliam

    Toujours un grand bol d’air de suivre vos aventures… Loïs et Nina seront bien au point niveau mammifères et grandeur nature, ça restera bien plus que dans les manuels. A vous lire et à vous voir, la Patagonie, ça donne envie…

Laisser un commentaire