Patagonies

Classé dans : Argentine | 2

Un pluriel pour un territoire aux nombreux visages. La Patagonie est multiple mais elle est avant tout double : la Patagonie atlantique, sa faune marine et ses paysages balayés par les vents puis la Patagonie chilienne, ses montagnes et ses lacs.

Sur la côte atlantique patagonne, Le vent est là … et ne va plus, ou que très rarement, nous quitter … avant plusieurs semaines. Nous sentons aussi que le pôle Sud se rapproche, certains vents sont très froids. Mais le thermomètre peut atteindre 30 degrés sur la plage dès le lendemain.

La côte atlantique, c’est aussi la péninsule de Valdés et ses baleines, tant attendue, tant rêvée … Nous stationnerons à playa Cantera, près de Puerto Madryn, lieu privilégié d’observation des baleines franches australes. 1700 individus passent actuellement dans la baie quotidiennement avec plus de 650 baleineaux nés au mois d’août dernier. Elles viennent paisiblement mettre au monde leurs petits au mois d’août et en repartiront en décembre. « Paisiblement »… enfin, c’était sans compter sur le développement des mouettes, problématique dans cette région du monde. Elles attaquent les baleines et les plaies s’infectent.

Pourquoi les mouettes se développent-elles « trop » ? Il semble, selon certaines hypothèses, que le non-traitement des déchets en Argentine et en Patagonie en particulier, ait augmenté la nourriture à disposition des mouettes ce qui les incite à se reproduire en plus grand nombre chaque année qui passe… Nous avons aussi assisté à une partie du festival de cinéma de Patagonie consacré à l’écologie. Le thème des déchets était largement abordé par les réalisateurs. Un des enjeux de l’Argentine de demain sera, sans aucun doute, la collecte et la gestion de ces déchets…

Nous passerons une semaine auprès des baleines, une semaine à les voir tous les jours évoluer sous nos yeux, sauter, se câliner, se déplacer tout simplement… des apéros aussi avec les autres voyageurs, une pêche aux moules et sa dégustation dans l’heure qui a suivi accompagné d’un petit « torrontes » bien frais (vin blanc du nord-ouest argentin). Tout ça devant les baleines bien entendu ! Loïs a même adoré les moules, il s’est resservi 2 fois et en a redemandé le lendemain !

Nous avons pu aussi observer il y a quelques jours une colonie de lions des mers. La prochaine étape se situe à 100km plus au sud pour cette fois croiser la route des éléphants de mer. Nous arrivons à fin d’après-midi et nous n’en croyons pas nos yeux. Nous découvrons un nouveau-né de quelques minutes à peine. Le temps de se déplacer et un deuxième vient de naître. Il a encore une pellicule qui le recouvre et essaie péniblement de s’en débarrasser en se roulant dans le sable. Nous assistons aux premières tétées! Quel moment magique…

Nous continuons à présent la route vers le sud à la rencontre des pingouins. Nous espérons aussi apercevoir le lièvre de Patagonie !!

Flickr Album Gallery Powered By: WP Frank

2 Responses

  1. Caroline Asseeff Crouzet

    Waouh!! quelles photos magiques!! Antonin dit à Loïs: « je me serai régalé avec toi j’adore les moules » bisous à vous 4

  2. 47 Vincent 41

    C ‘est juste EXTRA ORDINAIRE!!!! Pleins de bises à vous 4, vos reportages nous remplissent d’énergie pour vivre notre quotidien automnal . Bonne continuation .

Laisser un commentaire